Le travertin est une roche sédimentaire calcaire continentale.
Lorsqu’elle est pure elle est de couleur blanche, mais le plus souvent sa couleur dominante tend vers le gris, le jaunâtre, le rougeâtre ou le brun, selon les impuretés.
Cette roche peut en effet présenter des petites cavités appelées (vacuoles) qui sont inégalement réparties.

Le travertin est très souvent utilisé en dallage, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur car il ne craint pas le gel.

Il permet d’habiller les escaliers,

sert à la fabrication de plan de travail, également pour la création de mobilier (table, buffet…).

À l’extérieur, il permet un revêtement uniforme autour des piscines par l’utilisation simultanée de dallage et de margelles.
Le travertin extérieur est en général vieilli, contrairement à l’intérieur où on le préfèrera poli ou adouci et rebouché pour facilité l’entretien.
Cette pierre connaît actuellement un immense succès dans le bâtiment.
En tant que matière naturelle, elle apporte un certain prestige aux habitations.
On notera que la diversité des coloris sera plus prononcée dans les grands formats.

Lorsque le travertin est utilisé en dallage les vacuoles, considérées comme des impuretés par les fabricants peuvent être rebouchées soit par le fabricant, soit pendant la réfection des joints. Ce sont-elles qui apportent un côté rustique et naturel qui fait tout le charme de ce matériau.

Les travertins actuels contiennent du carbonate de calcium (CaCO3) appelée l’aragonite qui recristallise rapidement en calcite.
Le terme « travertin » vient du latin lapis tiburtinus qui signifie « pierre de Tivoli ».
En effet cette roche est depuis très longtemps extraites des carrières proches de Tivoli (Tibur en latin).

Le travertin se forme par dépôt de calcaire sur de la végétation (telle que mousses ou algues), aux émergences de certaines sources ou cours d’eau à petites cascades. Le carbonate précipite à cause des turbulences de l’eau. La végétation repousse ensuite sur le nouveau bâti, et le procédé recommence, en cycle.

Par le passé, le travertin fut énormément utilisé comme pierre de construction.
Dans la Rome antique, pour les différents monuments, arcs et portes de la ville.

A la Renaissance, pour la plus grande partie des églises et basiliques de Rome.